Elhamidia.fle *El-kala*
soyez les bienvenus


Education.Enseignement du FLE en Algerie 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Croire en la nature bonne de l’enfant et cultiver le « bon » chez lui

NEDJMA
Sujets similaires

.: Nos visiteurs :.

traduction elhamidia
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 137 le Mer 16 Nov - 20:47
Derniers sujets
» Devoir n°01 du 2ème trimestre 2AM
Sam 11 Fév - 19:22 par Mountaha

» Devoir n°3 1AM
Mar 24 Jan - 13:08 par sigsig

» devoir n1 2e tr
Lun 23 Jan - 0:30 par bertouche

»  Fable:Le cheval et le cochon........
Mar 10 Jan - 10:50 par GUELMI17

» fiches de 3 AM / projet 1
Sam 24 Déc - 22:13 par hafida

» besoin de la progression 1am 2016/2017
Mer 14 Déc - 19:41 par mazmaz

» composition du 1er trimetre 4AP
Jeu 1 Déc - 16:18 par BENCHERAB

» FICHES PÉDAGOGIQUES 1 ère A.M
Dim 27 Nov - 0:50 par razik

» devoir n2 1am
Mer 16 Nov - 19:15 par bertouche

» devoir n2 1am
Mer 16 Nov - 19:15 par bertouche

votez pour nous
OpenTop - le Top du Web
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Statistiques
Nous avons 22687 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est racha06

Nos membres ont posté un total de 9900 messages dans 3436 sujets
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Education-Enseignement sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Elhamidia.fle *El-kala* sur votre site de social bookmarking
Programme utiles
 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 
Sujets les plus actifs
Utilisation de l'arabe en classe de français
Documents importants pour la 3AM 2012/2013
Nouveau Manuel de l'élève de 3AM + Guide du professeur de 3AM
expressions françaises
demande de l'aide
test d'évaluation diagnostique2AM
Les nouveaux projets de 4 année pimaire 2010-2011
Projet 1 S4 de 2ème A.M.
Nouveau Programme de français -1AM- version juin 2013
P1, S3, 3 A.M

Partagez | 
 

 demande d'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
medea@2012



Messages : 3
Réputation : 20
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 32
Localisation : médéa

MessageSujet: demande d'aide    Dim 14 Oct - 13:48

besion des textes inédits pour la 2ème séquence du 1er projet
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Messages : 510
Réputation : 40
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: demande d'aide    Mar 16 Oct - 12:28

Voici pour vous:


2BEP – LA FRANCE ET SA DECOLONISATION - TEMOIGNAGE



BISKRA (juin à octobre 1956)

(…)

De Biskra, nous partions souvent en opérations, généralement dans l’Aurès, pour une durée de trois à quinze jours. Ces opérations consistaient en général à participer à des bouclages.

(…)

Dans l’Aurès, nous traversions souvent des villages aban¬donnés qui avaient été mitraillés par l’aviation, bombardés ou incendiés. A plusieurs reprises nous rencontrâmes des charniers, dégageant une odeur épouvantable, d'hommes et de mulets : il s'agissait de caravanes prises en chasse par l'aviation. Dans les villages habités de la zone non interdite, que nous traversions, un certain nombre de civils étaient en général torturés devant la troupe, avec même participation active de quelques appelés ou maintenus.
Au mois de juillet, alors que nous étions absents de Biskra, notre compagnie fut rappelée précipitamment.
A notre arrivée, la place du marché de Biskra brûlait encore. Voici ce qui s'était passé : une patrouille en Jeep avait reçu, à l'extérieur de Biskra, une rafale de fusil-mitrailleur : un tirailleur sénégalais, caporal-chef de la patrouille, fut tué. A la suite de cette embuscade, une compagnie de tirailleurs sénégalais se précipita au centre de Biskra, incendia le quartier mozabite et y fit 35 morts. Puis ils se postèrent autour d'une palmeraie proche de Biskra et tuèrent, au dire d'un de mes camarades affecté à cette compagnie africaine, 325 civils. Leurs officiers européens, au témoignage d'un de nos camarades servant au mess, se seraient enfermés dans les locaux du mess pour ne pas avoir à intervenir.

(…)

MENAA (octobre 1956-avril 1957)

Au mois d'octobre, la compagnie fut mutée à Menaa (secteur d'Arris), petite ville de 2000 habitants. A l’époque un vent de pacification soufflait sur le régiment. Le commandant vint nous faire un discours, nous demandant d'être corrects envers la population « qu'il fallait ramener à nous ».

(…)

Aussi les premières semaines de notre séjour à Menaa furent-elles assez calmes. Le capitaine cherchait à rallier la population. Lors de patrouilles dans des villages, il interdit le pillage et punit un homme de troupe pour vol de bijoux. Il fit également rembourser un poulet volé. Il décida qu’il fallait apprendre aux indigènes à cultiver correctement leur terre et à tisser : d'où création d'un « centre expérimental » et construction d'un métier à tisser. Il me demanda d'être instituteur (dans plusieurs compagnies du bataillon, des écoles de bled furent ainsi créées). Mais ces tentatives ne furent pas « payantes » sur le plan du renseignement : personne n'est jamais venu lui livrer spontanément des renseignements sur les activités rebelles. D'autre part, le village fit la grève de l’impôt : signe que les gens étaient toujours sous l'influence du F.L.N. Aussi, devant les échecs de la pacification, la tactique changea. On recommença à arrêter un grand nombre de gens et les tortures reprirent leur rythme régulier.

(…)

Plusieurs fois on demanda l'aide des appelés ou maintenus pour participer à ces tortures : certains refusèrent, d'autres acceptèrent. Le capitaine S.A.S. était moralement opposé à ces méthodes, mais à Menaa on ne lui avait laissé aucun pouvoir et il servait de couverture à ce genre de pacification.

Au mois de janvier, un petit convoi de 30 hommes subit, à six kilomètres de Menaa (en un point de la route appelé col des Oliviers), une embuscade très rude : 7 morts, 9 bles¬sés graves, et 8 blessés légers ; 6 indemnes seulement. Deux jours plus tard, nous descendions sur deux villages situés à 1 kilomètre du lieu de l'embuscade, proche du centre de Chir. Une dizaine de civils furent exécutés sur place en représailles avec des raffinements de dérision : un maintenu tue un vieillard, puis joue à son fils une parodie de l'amitié : « On est bien copains tous les deux, mon frère, c'est ça l'amitié franco-musulmane, etc. » Puis, se tournant vers moi : « Pucheu, tu vois comme je les aime, tes frères. »

Extraits, Les Temps modernes, Septembre 1957, p. 433-447.
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Messages : 510
Réputation : 40
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: demande d'aide    Mar 16 Oct - 14:02

Témoignages de torturés pendant la guerre d'Algérie
Par Laurent Chabrun (L'Express), publié le 27/05/2011 à 08:00, mis à jour le 13/03/2012 à 22:04

Utilisée durant la guerre d'indépendance, la torture fut dénoncée par de multiples témoins. Jean-Pierre Guéno a rassemblé leurs écrits.

"Les parachutistes se sont présentés chez moi et ont perquisitionné. Ils m'ont emmenée avec mon jeune frère Claude et transportée en Dodge, les yeux bandés. Nous sommes arrivés très vite à la villa Sésini où l'on m'a remise à un homme avec ces mots : "Jusqu'à ce que mort s'ensuive"..." Lucie Costas, dans cette lettre adressée en mars 1957 au Monde, raconte les heures de sévices qui ont suivi son arrestation pendant la bataille d'Alger opposant les paras de Massu au FLN.

Ce témoignage, adressé à Hubert Beuve-Méry, le directeur du quotidien du soir, et d'autres, aussi terribles, destinés aux patrons de L'Express et de France Observateur ont été rassemblés par Jean-Pierre Guéno. Jusqu'alors éparpillés, parfois oubliés ou, surtout, inédits, ces récits jettent un éclairage cru sur cette guerre à outrance qui ne disait pas son nom. Et qui fit de nombreuses victimes, dont Maurice Audin, jeune mathématicien communiste, militant de l'indépendance de l'Algérie.

Le refus de voir la France "perdre son âme"
Dans une époque de fureur et de haine où les exactions étaient pratiquées dans les deux camps avec férocité, ces témoignages sur la "question", alors ignorés par le pouvoir, ont pourtant fourni des arguments à ceux qui refusaient que la France perde son âme. A des intellectuels : Jean-Paul Sartre, Claude Bourdet ; à des hommes de presse : Jean-Jacques Servan-Schreiber, Jean Daniel ; à des militaires, comme le courageux général Pâris de Bollardière, qui, pour s'opposer à l'usage de la torture par ses troupes, évoquait, dans une lettre publiée par L'Express, "l'effroyable danger qu'il y aurait pour nous à perdre de vue, sous le prétexte fallacieux de l'efficacité immédiate, les valeurs morales qui, seules, ont fait la grandeur de notre civilisation et de notre Armée". De son côté, François Mauriac se désolait dans son Bloc-Notes : "Il reste des crimes qui atteignent ceux qui les commettent, le corps d'élite dont il porte l'uniforme et, à travers l'armée, nous-même, le peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Messages : 510
Réputation : 40
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: demande d'aide    Mar 16 Oct - 14:06

CLIQUEZ SUR LE LIEN:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
majdou



Messages : 1
Réputation : 20
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 28
Localisation : ain defla

MessageSujet: Re: demande d'aide    Mer 17 Oct - 0:19

bsr tt le est ce qu'il ya qq qui me donner un cour sur les indicateurs temporels
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Messages : 510
Réputation : 40
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: demande d'aide    Mer 17 Oct - 20:07

Bonsoir Majdou!
On ne peut donner de cours ici, d'abord choisissez votre support puis on pourra s'entraider pour élaborer ensemble votre fiche de cours en ciblant la compétence que vous voulez installer et l'objectif de votre séance.
Je vous attends ici même sur ce forum.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: demande d'aide    

Revenir en haut Aller en bas
 
demande d'aide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un canard demande l'aide des passants pour sauver ses bébés
» Demande d'aide pour sauver une nichée de shih-tzu
» demande d'aide si s'est vraiment une Crise d'épilepsie
» Demande d'aide. Begonia Chloroneura.
» DEMANDE D'AIDE ... Normes techniques Homme/jours ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elhamidia.fle *El-kala* :: Enseignement secondaire :: classes de terminale-
Sauter vers: