Elhamidia.fle *El-kala*
soyez les bienvenus
Elhamidia.fle *El-kala*
soyez les bienvenus
Elhamidia.fle *El-kala*
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Elhamidia.fle *El-kala*

Education. Enseignement du FLE en Algerie
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Dellali Mehdi maître de langue française

traduction elhamidia
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 137 le Mer 16 Nov - 20:47
Derniers sujets
» Composition 1AM Trimestre 2
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeMer 6 Mar - 21:53 par Lvaz

» progression annuelle 1AM
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeDim 28 Oct - 21:14 par Immer

» "La brève" devoir 1 du premier trimestre.
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeMar 16 Oct - 10:52 par maramijannah

» Premier devoir du premier trimestre
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeMar 16 Oct - 10:45 par maramijannah

» Programme de français 2è génération
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeVen 28 Sep - 16:18 par soussou abdel

» Cahier de notes
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeDim 12 Aoû - 15:03 par zora28

» TESTS 4AP JANVIER 2018
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeJeu 25 Jan - 16:48 par BENCHERAB

» exercices pour la séance de TD
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeMar 16 Jan - 14:02 par Mountaha

» FIGURINES DU PROJET23AP
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeDim 29 Oct - 19:08 par BENCHERAB

» 3et4AP 2GENERATION
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeJeu 5 Oct - 18:18 par BENCHERAB

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Statistiques
Nous avons 24845 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est aziz0

Nos membres ont posté un total de 9918 messages dans 3446 sujets
Sujets les plus actifs
Utilisation de l'arabe en classe de français
Documents importants pour la 3AM 2012/2013
Nouveau Manuel de l'élève de 3AM + Guide du professeur de 3AM
expressions françaises
demande de l'aide
test d'évaluation diagnostique2AM
Les nouveaux projets de 4 année pimaire 2010-2011
Projet 1 S4 de 2ème A.M.
Nouveau Programme de français -1AM- version juin 2013
P1, S3, 3 A.M

 

 Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Empty
MessageSujet: Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :   Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeLun 6 Fév - 14:56

Valoriser, minimiser une information

Observons
Dans un laboratoire futuriste

L’ingénieur. — Nous avons fabriqué un robot entièrement nouveau. C’est un ordinateur qui s’autoprogramme.
Le Ministre de la Défense. — C’est une découverte prodigieuse ! Comment avez-vous fait ?
L’ingénieur. — Nous avons interconnecté des milliards de microprocesseurs.
Le Ministre de la Défense. — Cette invention a des conséquences incalculables. Nous sommes placés devant un choix capital.
Le chef des services secrets. — Certes, mais il n’en reste pas moins qu’il faudra toujours des hommes pour le fabriquer.
Le Ministre de la Défense. — Quand pourrons-nous le mettre en service ?
L’ingénieur. — Bientôt. Il reste à lui donner une forme. Celle d’un homme ou celle d’une femme ?

Questions
1. De quelle information part le dialogue ? Qui a une opinion favorable du fait évoqué ? Qui émet des réserves ?
2. Par quel moyens la découverte est-elle valorisée ? Citez les mots et expressions et identifiez-les.
3. Par quel moyen l’information est-elle minimisée ? Connaissez-vous d’autres moyens de le faire ?

Leçon

1. Valoriser une information
On peut utiliser :
une expression hyperbolique :
l’affaire du siècle — la voiture de l’année — le procès du siècle — une prouesse — un tour de force — un exploit — une performance — un record — un chef-d’œuvre — un atout-maître — une carte maîtresse…
de nombreux adjectifs :
Un projet gigantesque — une joie infinie — une portée incalculable — une conséquence immense — un voyage fabuleux — une femme sublime — un homme extraordinaire — des qualités évidentes — un événement prodigieux…
un adjectif marqué d’un degré de comparaison ou d’intensité :
l’une des plus grandes prouesses techniques — l’événement le plus considérable — le train le plus rapide du monde
une construction négative qui équivaut à une affirmation :
des qualités sur lesquelles il est inutile d’insister — sur lesquelles il n’est pas utile de s’étendre…

2. Minimiser une information


Exercices

1. Présentez l’application informatique qui transcrit les paroles en orthographe correcte et Valorisez le produit.

2. Vous présentez un événement sportif, un record, une découverte scientifique en valorisant l’exploit.

3. Présentez une publicité pour un appareil ou un produit de votre choix, réel ou imaginaire.

4. Certains adultes affirment que les jeunes ne s’intéressent plus à rien. Pour les contredire, présentez un ou plusieurs sujets qui vous passionnent. Présentez-les en les valorisant.

5. Valorisez, au choix, une des informations suivantes :
— Le nombre de crimes de sang dans la population française n’a pas augmenté depuis 1960.
— On diminue le temps de travail hebdomadaire dans les écoles.
— Pavel Vinogradov a réussi à réparer la station MIR en août 1997.
— La Convention internationale des droits de l’enfant a été signée en novembre 1989.
— Des associations lancent une campagne contre le bizutage.

6. Minimisez une des informations suivantes :
— Un groupe de médecins annonce qu’un malade a reçu un foie électronique.
— On a recueilli plusieurs témoignages sur les OVNI.
— Les jeunes de 4 à 14 ans passent en moyenne 109 minutes par jour devant la télévision.
— Le ministre s’inquiète du retard de la France en informatique.

Retenons

Pour valoriser un fait ou un événement, on peut combiner plusieurs moyens : emploi d’une expression hyperbolique, d’adjectifs valorisants, d’adjectifs marqués par un degré de comparaison ou d’intensité, emploi d’une formule négative à valeur positive.
Pour minimiser un fait ou un événement, on utilise un certain nombre de formules qui permettent d’admettre un fait à un niveau particulier mais de le refuser au plan général, de prendre l’interlocuteur à témoin, de proposer un contre-exemple, de déplacer l’objet du problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Empty
MessageSujet: Re: Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :   Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeLun 6 Fév - 22:01

merci Monsieur vous êtes tjrs généreux, mais je ne peux pas prendre le même texte support pour les 3am, j'ai chercher hier par tout afin de trouver un texte qui contient le lexique péjoratif et mélioratif mais je n'ai pas trouver, pouvez vous m'aider je suis dans le 2ème projet séquence2 intitulée l'explication dans la description subjective, merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Empty
MessageSujet: Re: Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :   Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeMar 7 Fév - 0:34

voila lily16 untexte qui pourrait t'interesser:

Mon cousin, gaillard de quarante ans, roux, très
fort et barbu, gentilhomme de campagne […] habi-
tait une sorte de ferme-château dans une vallée large
coulait une rivière. Des bois couvraient les collines
de droite et de gauche, vieux bois seigneuriaux où res-
taient des arbres magnifiques et où l’on trouvait les
plus rares gibiers à plume de toute cette partie de la
France. On y tuait des aigles quelquefois ; et les
oiseaux de passage, ceux qui presque jamais ne vien-
nent en nos pays trop peuplés, s’arrêtaient presque
infailliblement dans ces branchages séculaires comme
s’ils eussent connu ou reconnu un petit coin de forêt
des anciens temps demeuré là pour leur servir d’abri
en leur courte étape nocturne.
Dans la vallée, c’étaient de grands herbages arrosés
par des rigoles et séparés par des haies ; puis, plus loin,
la rivière, canalisée jusque-là, s’épandait en un vaste
marais. Ce marais, la plus admirable région de chasse
que j’aie jamais vue, était tout le souci de mon cousin
qui l’entretenait comme un parc.
Guy de MAUPASSANT, « Amour », dans Contes et nouvelles.

a) Le narrateur décrit-il le paysage de façon méliora-
tive ou péjorative ? Justifiez votre réponse en citant le
texte.
b) Relevez une forme verbale montrant un niveau de
langage soutenu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Empty
MessageSujet: Re: Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :   Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeMar 7 Fév - 0:42

voilà d'autres recherches qui vous aideront à parfaire votre fiche :



_____________________________________



L’expression de la subjectivité : les termes mélioratifs et péjoratifs


Un propos est neutre, objectif quand l’opinion de l’énonciateur n’y est pas décelable. Il est subjectif


Quand l’énonciateur laisse deviner ses impressions ou ses sentiments et quand il cherche à orienter


L’opinion


du lecteur.


On peut faire paraître une opinion personnelle grâce à l’emploi d’un vocabulaire mélioratif ou péjoratif.


· Des mots mélioratifs traduisent une opinion favorable : beau, gracieux, élégance …


Des mots péjoratifs traduisent une opinion défavorable : désagréable, ennui, laideur …


· Parmi les synonymes d’un mot, on peut trouver des mots neutres, mélioratifs ou péjoratifs :


Ex : une maison (neutre) / une demeure (mélioratif) / une masure (péjoratif) ;


des couleurs vives (neutre) / des couleurs éclatantes (mélioratif) / des couleurs criardes (péjoratif).


· L’antonyme d’un mot mélioratif est un mot péjoratif et inversement :


Ex : harmonie ≠ désordre ; sombre ≠ lumineux ; original ≠ banal ;


· Certains préfixes et suffixes donnent une valeur méliorative ou au contraire péjorative aux radicaux


auxquels ils s’ajoutent :


- Le suffixe –issime, les préfixes archi-, extra- sont mélioratifs.


Ex : grandissime (de grand) ; archicélèbre (de célèbre).


- Les suffixes –ard, -asse, -âtre, -aud, -ot … sont péjoratifs.














Ex : vantard (de vanter) ; blondasse (de blonde)/il rêvasse (de rêver) ; jaunâtre (de jaune) ; noiraud (de


noir) ; vieillot (de vieux).


L’expression de la subjectivité : les termes mélioratifs et péjoratifs


Un propos est neutre, objectif quand l’opinion de l’énonciateur n’y est pas décelable. Il est subjectif


quand l’énonciateur laisse deviner ses impressions ou ses sentiments et quand il cherche à orienter


l’opinion


du lecteur.


On peut faire paraître une opinion personnelle grâce à l’emploi d’un vocabulaire mélioratif ou péjoratif.


· Des mots mélioratifs traduisent une opinion favorable : beau, gracieux, élégance …


Des mots péjoratifs traduisent une opinion défavorable : désagréable, ennui, laideur …


· Parmi les synonymes d’un mot, on peut trouver des mots neutres, mélioratifs ou péjoratifs :


Ex : une maison (neutre) / une demeure (mélioratif) / une masure (péjoratif) ;


des couleurs vives (neutre) / des couleurs éclatantes (mélioratif) / des couleurs criardes (péjoratif).


· L’antonyme d’un mot mélioratif est un mot péjoratif et inversement :


Ex : harmonie ≠ désordre ; sombre ≠ lumineux ; original ≠ banal ;


· Certains préfixes et suffixes donnent une valeur méliorative ou au contraire péjorative aux radicaux


auxquels ils s’ajoutent :


- Le suffixe –issime, les préfixes archi-, extra- sont mélioratifs.


Ex : grandissime (de grand) ; archicélèbre (de célèbre).


- Les suffixes –ard, -asse, -âtre, -aud, -ot … sont péjoratifs.


Ex : vantard (de vanter) ; blondasse (de blonde)/il rêvasse (de rêver) ; jaunâtre (de jaune) ; noiraud (de


noir) ; vieillot (de vieux)..



============================================================================

















Objectif : Identifier les modalisateurs.


Activité : Lire un texte pour relever les modalisateurs.





Texte : L’eau de javel.


Quel est le désinfectant le plus efficace et le moins cher ? Diable, c’est toujours l’eau de javel ! Eh, bien !


Figurez-vous que cette vielle dame fête ses deux cents ans cette année.


Aujourd’hui, elle a toujours la cote, tout bêtement parce qu’on n’a pas trouvé mieux. On aurait pu penser


que germes et microbes se seraient adaptés à son pouvoir dévastateur. Eh bien, pas du tout ! Rien ne


lui résiste.


Extrait du Figaro, 27 avril 1990.





1- Je lis et découvre :


- De quoi parle-t-on dans ce texte ?


- Pourquoi a-t-elle toujours la coté ?





2- J’analyse :


- Relève, dans le 1er paragraphe du texte, l’expression qui renvoie à l’eau de javel ? – Cette vieille


dame.


(Cette expression signale la présence du locuteur : Personnification de l’objet, l’eau de javel)





- Relève maintenant, les autres moyens utilisés par l’auteur, et qui montrent son jugement par rapport à


cette eau.





(Plus efficace, moins cher, Diable, eh bien !, figurez-vous, cette vieille dame, tout bêtement, on aurait pu,


se seraient adaptés, eh bien, pas du tout)


- On appelle ses moyens des modalisateurs.


- Ce sont tous les éléments d’un texte qui signalent un jugement, une présence du locuteur (ses


certitudes ou ses doutes) concernant ce qu’il dit. Il montre son opinion, sa subjectivité : il n’est pas


neutre.











3- Je m’entraîne :


Laquelle des deux phrases suivantes montre la présence de l’énonciateur dans son discours ?


- L’eau de javel est un désinfectant.


- Evidemment, l’eau de javel est un désinfectant.


- Les moyens de la modalisation sont très variés :


-*Des adverbes (certainement, absolument, peut-être, sans doute…)


*Des verbes et expressions verbales (être sûr, s’imaginer, ignorer, sembler, croire, ne pas savoir…)


*Des expressions (sans aucun doute, selon certains…)


*Des adjectifs mélioratifs/péjoratifs (mauvais, beau, …)


- le conditionnel, le futur antérieur.


- La phrase exclamative ou interrogative.


- Interjection : Hélas !, Eh !, Oh !


- Les figures de style : personnification, comparaison





4- Je m’évalue :


Exercice : Souligne, dans les phrases suivantes, les moyens utilisés par le locuteur (ses certitudes, ses


doutes) concernant ce qu’il dit.


- Quel bonheur de l’avoir ! (Nom)


- Elle est franchement efficace. (Adverbe)


- On aurait pu trouver mieux. (Verbe : conditionnel passé)


- Cette eau est formidable. (Adjectif)


- Cette eau est courtisée comme une diva. (Comparaison)


- L’auteur trouve qu’elle est efficace. (Verbe d’opinion)


- C’est certain qu’elle gardera toujours la cote. (Adjectif)


- Il nous assure que cette eau est efficace. (Verbe)


- L’eau de Javel doit avoir un secret. (Verbe)


- Le chien s’est enfui, il aura eu peur de l’orage. (Verbe : F. Antérieur) -Elle est peut-être indispensable. (Adverbe




















On appelle mots péjoratifs les mots dont le sens déprécie l'objet, la personne ou la situation dont on


parle.


Ex. : Cet ignoble individu a pris la fuite comme un voleur.


Certains mots sont en eux-mêmes péjoratifs.


Ex. : un personnage grossier, un chauffard


D'autres mots, de sens neutre, peuvent recevoir un suffixe à valeur péjorative : -être, -ichon, -ard, -aud...





Lexique mélioratif et lexique péjoratif


L'utilisation du vocabulaire est loin d'être innocente en littérature : chaque mot est soigneusement pesé


et choisi en connaissance de cause.


a) Le lexique péjoratif (du latin péjore, pire) et le lexique mélioratif ou laudatif (du latin melior, meilleur ; du


latin l'audace, faire l'éloge de) sont un formidable moyen d'expression de jugements de valeur : si je


souhaite faire l'éloge de tel ou tel, je choisirais du mélioratif ; si au contraire, je désire faire une acerbe


critique, j'aurais recours au péjoratif.


On distingue ainsi certains mots d'emblée mélioratifs (beau, bien, admirable...) ou péjoratifs (laid, mal,


lamentablement...).


De plus, certains suffixes en –ard, -âtre ou –asse apportent une valeur péjorative et donc dévalorisante.


Une robe blanche / Une robe blanchâtre (> un blanc sale)


Du vin / De la vinasse (> du mauvais vin)


b) mélioratif, péjoratif









Définition


• On emploie un vocabulaire mélioratif (ou appréciatif, laudatif) pour exprimer un point de vue positif,


valorisant ; à l'inverse, on emploie un vocabulaire péjoratif (ou dépréciatif) pour exprimer un point de vue


négatif, dévalorisant.


• L'utilisation de termes mélioratifs ou péjoratifs est l'un des procédés de modalisation du discours.


Exemple


« En apercevant, au milieu de ce réduit éclos par la baguette d'une fée, le chef-d'œuvre de la création,


cette fille dont le teint chaudement coloré, dont la peau douce, mais légèrement dorée par les reflets du


rouge et par l'effusion de je ne sais quelle vapeur d'amour étincelait comme si elle eût réfléchi les rayons


des lumières et des couleurs, sa colère […] tomba. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Empty
MessageSujet: Re: Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :   Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeMar 7 Fév - 10:37


je te propose ce lien:
https://elhamidiafle.forumactif.org/t1250-lexique-melioratif-en-4eme-am-sequence-2-projet-1
essaie le 2ème lien
C'est signé Oum Zaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Empty
MessageSujet: Re: Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :   Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitimeMar 7 Fév - 13:03

LES INDICES DE LA SUBJECTIVITÉ
• Texte 1
Dans l’S, à une heure d’affluence. Un type dans les vingt-six ans, chapeau mou avec cordon remplaçant le ruban, cou trop long comme si on lui avait tiré dessus. Les gens descendent. Le type en question s’irrite contre un voisin. Il lui reproche de le bousculer chaque fois qu’il passe quelqu’un. Ton pleurnichard qui se veut méchant. Comme il voit une place libre, se précipite dessus.
Deux heures plus tard, je le rencontre Cour de Rome, devant la gare Saint-Lazare. Il est avec un camarade qui lui dit : «Tu devrais faire mettre un bouton supplémentaire à ton pardessus.» Il lui montre où (à l’échancrure) et pourquoi.
• Texte 2
Je n’étais pas mécontent de ma vêture, ce jourd’hui. J’inaugurais un nouveau chapeau, assez coquin, et un pardessus dont je pensais grand bien. Rencontré X devant la gare Saint-Lazare qui tente de gâcher mon plaisir en essayant de me démontrer que ce pardessus est trop échancré et que j’y devrais rajouter un bouton supplémentaire. Il n’a tout de même pas osé s’attaquer à mon couvre-chef.
Un peu auparavant, rembarré de belle façon une sorte de goujat qui faisait exprès de me brutaliser chaque fois qu’il passait du monde, à la descente ou à la montée. Cela se passait dans un de ces immondes autobi qui s’emplit de populus précisément aux heures où je dois consentir à les utiliser.
• Texte 3
Il y avait aujourd’hui dans l’autobus à côté de moi, sur la plate-forme, un de ces morveux comme on n’en fait guère, heureusement, sans ça je finirais par en tuer un. Celui-là, un gamin dans les vingt-six, trente ans, m’irritait tout spécialement non pas tant à cause de son grand cou de dindon déplumé que par la nature du ruban de son chapeau, ruban réduit à une sorte de ficelle de teinte aubergine. Ah ! le salaud ! Ce qu’il me dégoûtait ! Comme il y avait beaucoup de monde dans notre autobus à cette heure-là, je profitais des bousculades qui ont lieu à la montée ou à la descente pour lui enfoncer mon coude entre les côtelettes. Il finit par s’esbigner lâchement avant que je me décide à lui marcher un peu sur les arpions pour lui faire les pieds. Je lui aurais dit aussi, afin de le vexer, qu’il manquait un bouton à son pardessus trop échancré.
Queneau, Exercices de
style, 1947
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Empty
MessageSujet: Re: Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :   Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif : Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Aspect mélioratif :valorisant, péjoratif :
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elhamidia.fle *El-kala* :: Café pédagogique :: Formation de base-
Sauter vers: